Jardin potager

Châssis de jardin

Châssis de jardin
Written by Charles

Avoir à son actif un châssis correctement exposé est avantageux à bien d’égards. En période hivernale, ce dispositif protège de manière efficace les légumes les plus vulnérables  et offre la possibilité d’entamer des semis printaniers précoces. Lorsque le climat est clément, le châssis de jardin demeure toujours utile. A ce moment, il permet de récolter de la verdure (laitues, radis, mâche, épinards) pratiquement l’année entière !

Le châssis nantais

Dans les années 1820-1830, les maraîchers nantais font de la culture des légumes primeurs, leur spécialité. Ils ont la possibilité d’effectuer les récoltes prématurées grâce à l’utilisation de châssis dotés d’un couvercle en verre.

En sus d’une culture des légumes sous serre, ces châssis, en raison de leur praticité et de leur grandeur permettent d’obliger des carottes, des navets, des choux, des radis, de la mâche et même du muguet.

TecTake 403231 Mini Serre Châssis de Jardin pour Carré Potager surélevé, Cadre en Bois, Plaques alvéolaires en Polycarbonate
  • Grâce à ce châssis de couche amovible, votre plate-bande surélevée se transforme en serre en un tour de main // Dimensions totales (LxlxH): 115 x 53 x 34 cm // Poids: 3,5 kg
  • Permet une culture et un élevage indépendant de la saison.
  • Les plantes sont protégées contre le vent et les intempéries.
  • Le rabat peut être ouvert facilement grâce à ses jointures en métal. Il n’est pas nécessaire de le soulever entièrement.
  • Les matériaux du châssis de couche sont résistants aux intempéries.

Le châssis nantais repose sur un principe pas complexe : il est juste question d’un cadre de bois doté de poignées pour faciliter son transport et surmonté d’un cadre en vitre. Accessible, ingénieux et facile à concevoir, il est très vite repris par les maraîchers de la couronne parisienne : d’abord, il prend l’appellation  châssis parisien ensuite, des années plus tard, il prend le nom plus collectif de châssis maraîcher.

Comment bricoler votre châssis nantais ?

Le bricolage d’un châssis est simple à effectuer. Il vous faudra juste quelques planches de coffrage vissées ou clouées entre elles et le tour est joué. L’assemblage ainsi créé résistera aux intempéries pendant quelques années ( environ 3 à 5 ans). Le plus intéressant c’est que la possibilité vous est offerte de remonter en un laps de temps un nouveau dès que l’ancien paraîtra usé.

Il n’y a pas de dimensions idéales pour fabriquer un châssis. Les dimensions parfaites  sont en fait fonction de vos besoins en terme de culture. La plupart du temps, un coffre de 2 m de long pour 1m de large, haut de 50 à 60 cm est largement suffisant pour toujours avoir à portée de main quelques légumes bien jeunes et frais. Son arrière présente toujours un peu plus de hauteur que l’avant. L’objectif de cet écart c’est de permettre à l’eau de pluie de pouvoir s’y évacuer aisément. Il peut par ailleurs être installé sur un carré potager le temps des semis et enlevé aux beaux jours.

Néanmoins, autrefois, les jardiniers étaient habitués à maçonner leurs châssis de jardin. Forts de leur solidité et de leur durabilité, ces constructions « en dur » étaient aussi avantageuses. Tout comme le châssis jardin, elles offraient  une meilleure inertie thermique.

Bon à savoir : Bien avant d’entamer votre construction, ayez à l’esprit d’adapter les dimensions de votre châssis aux fenêtres de récupération qui vous serviront à le fermer. Pas l’inverse !

Châssis de jardin Burger

Au cas où une scie circulaire et une visseuse en main vous mettent mal à l’aise ou que vous manquez de temps pour concevoir votre propre châssis de jardin, le châssis de jardin double Burger, en pin traité autoclave classe 3, saura très bien faire l’affaire. Un autre paramètre intéressant c’est que son tarif est accessible.

Ses dimensions (1m de longueur, 50 cm de largeur et 26 à 34 cm de hauteur) suffiront  pour cultiver quelques feuilles de laitues et commencer au chaud les semis de laitues, de carottes ou de radis dès la fin de la période hivernale.

Burger Serre-L100cm
  • Taille: Grand

Grâce à certains éléments préassemblés, son montage se fait rapidement. Cependant, il faut prévoir de bien couvrir son bois avec de l’huile de lin dans l’optique d’accroître sa tenue dans le temps mais aussi pour le rendre plus esthétique.

A quel endroit installer le châssis de jardin ?

Au potager, il est préférable d’adosser le châssis contre un édifice existant (mur, abri de jardin ou serre). L’avantage c’est que cela le mettra à l’abri des vents dominants et le protègera d’une trop grande perte de chaleur la nuit.

Dans les zones les plus froides, il faut aussi l’exposer au soleil afin d’assurer un réchauffement maximal en journée.

Châssis de jardin plein de semis et de boutures

Châssis de jardin plein de semis et de boutures

Comment remplir un châssis de jardin?

A l’instar d’une serre, un châssis de jardin nécessite des rayonnements du soleil piégés à l’aide des vitres. Donc, au sein du châssis, la température de l’air augmente très vite si la journée est ensoleillée. Il est encore plus profitable de renforcer cet effet de serre les jours les plus froids grâce au montage d’une couche chaude. C’est véritablement l’outil parfait pour semer vos graines en fonction du calendrier des semis pour avoir vos plants à la date idéale.

La fermentation essentielle à la décomposition des litières animales utilisées  pour la constituer dégagera une douceur naturelle qui est bénéfique aux racines des plantes qui y sont.

Comment monter une couche chaude ?

Sur le fond du châssis, mettez une couche épaisse d’au moins 30 cm de fumier de vache ou de cheval décomposé en partie. Ensuite, il faudra le tasser avec précaution en le piétinant dans tous les sens. Puis, arrosez  juste après pour déclencher la fermentation.

Après les étapes précédentes, recouvrez d’une couche de terre de 10 à 15 cm qui réduira le dessèchement du fumier et servira de tampon au cas où le dégagement de chaleur est très considérable.

Enfin, achevez en surface en répandant une couche de terreau ou de lombricompost bio bien mûr. Prenez le soin de bien niveler.

Divers châssis et serres de jardin

Comment gérer les amplitudes thermiques élevées ?

A l’intérieur d’un châssis de jardin, il est possible que la température connaisse une hausse soudaine sous l’effet du soleil. Cela entraîne une surchauffe et des brûlures irréversibles sur les cultures présentes. Au printemps, cette chaleur excessive provoque également une fonte des semis commencés.  Par conséquent,  il est capital de suivre de très près et  fréquemment cet aspect.

Si vous bricolez votre châssis, rappelez-vous toujours de prévoir des cales de diverses hauteurs qui vous permettront de maintenir ouvert le châssis de jardin. Non seulement cela permettra de réguler la température si elle s’élève trop même lorsqu’il fait froid mais aussi ça permettra d’aérer l’intérieur de temps à autre afin d’éviter la prolifération de maladies dans ce milieu enfermé.

A contrario, pendant les nuits ou au cours des journées les plus froides de l’année, il faut avoir le réflexe d’ajouter des protections supplémentaires sur les vitres. Paillassons, toile de jute, plastique à bulles, vieilles couvertures et voiles d’hivernage sont autant d’éléments qui vous permettront de collecter quelques précieux degrés. Dès le matin, si le soleil revient, procédez au retrait de ces protections.

A quoi sert un châssis de jardin?

Un châssis de jardin n’est pas seulement pour les plateaux de semences. Il est aussi indispensable pour faciliter le bouturage de multiples plantes. Il peut être fabriqué à partir de bois, de plastique, de briques, de blocs de béton ou de balles de paille. Ils peuvent être placés n’importe où dans votre jardin pour rester au chaud. En plus des plateaux de graines, un cadre froid est également utilisé pour faire pousser des plantes à moitié rustiques, telles que les pois des neiges dorés. Ensuite, vous pouvez retirer le cadre froid dès que le temps se réchauffe au printemps.

Une autre utilisation courante d’un cadre froid est de protéger les semis des intempéries et des températures froides. De nombreux jardiniers utilisent des cadres froids pour prolonger leurs saisons de croissance. De plus, les cadres froids peuvent être utilisés pour durcir les semis démarrés à l’intérieur. De cette façon, vous pouvez faire pousser des cultures comme le radis, la laitue, les oignons verts, les endives et la laitue d’hiver. Vous pouvez également faire pousser des salades vertes dans un cadre froid.

Leave a Comment