Tout savoir sur le lombricomposteur

Qu’est ce que le lombricompostage ?

Vers pour le lombricompostage
Written by Charles

Le lombricompostage une façon de transformer et la valoriser en lombricompost les matières organiques et les déchets issus de la consommation du foyer. Ce lombricompostage se réalise grâce a des vers qui se délectent de ces déchets. Il s’effectue habituellement à l’aide d’un lombricomposteur que l’on dispose chez soi comme ceux disponibles sur la boutique mais pas seulement. Voici un rapide tout d’horizon sur le lombricompostage.

Qu’est ce que le lombricompostage ?

Pour la petite histoire

Plantons le décor. Nous sommes au début des années 1900 eux Etats Unis. Un certain médecin George Sheffield Oliver se passionne pour les vers de terre et entreprend au départ de les élever pour ensuite sur son domaine obtenir du vermicompost. Le phénomène interpelle le monde agricole et le lombricompost du médecin reconverti en agriculteur devient de plus en plus prisé, la demande afflue. Dans les années 30, la crise qui s’abat sur le pays l’incite à divulguer son savoir. Il publiera un livre par la suite rassemblant le fruit de ses connaissances et observations :” Friend earthworm : practical application of a lifetime study of habits of the most important animal in the world”. Il produira ensuite à plus grande échelle du vermicompost. Même si les pratiques de cette époque manquait encore de connaissance et de savoir faire, il n’en reste pas moins que les bénéfices de l’emploi des vers et de l’utilisation du lombricompost en agriculture devenaient une réalité. La vermiculure continua par la suite de prendre de l’ampleur sur le territoire américain. Le lombricompostage est utilisé de nos jours à différentes fins et dans de nombreux pays.

Les principes du lombricompostage

Le lombricompostage a de nombreuses similitudes avec la lombriculture en apparence mais concrètement les principes et les objectifs différent tout simplement. Le lombricompostage constitue le fait de transformer des déchets organiques de différentes natures grâce à l’intervention des vers de type Eisenia afin  d’obtenir en bout de cycle du lombricompost, un amendement de qualité humifère particulièrement riche que l’on destine par exemple à l’enrichissement du terreau des végétaux.

Ne pas confondre le lombricompostage et la lombriculture

Vers pour le lombricompostageLe lombricompostage constitue l’action des vers et de nombreux micro-organismes ( bactéries, … ) de transformation de déchets organiques en un humus de qualité, sorte de terreau noir particulièrement riche en nutriments pouvant servir d’amendement. Les vers dégradent nos déchets et nous permettent par la suite de les recycler sous la forme d’engrais vert.

Si le lombricompostage nécessite forcément un nombre non négligeable de vers en pleine forme, la lombriculture est pour sa part à proprement dit le fait de procéder à un véritable élevage de vers. Leur utilité n’est plus le compostage, mais de les elever et de les multiplier pour leur commercialisation. Ici, l’activité est l’élevage proprement dit et concerne la reproduction de vers en grand nombre. Les vers que nous utilisons pour produire du lombricompost viennent directement d’une lombriculture.

Quelques exemple d’utilisations différentes du lombricompostage

La première que l’on s’empresse d’évoquer est bien entendu le lombricompostage. On pratique chez soi avec un lombricomposteur qui lui est axé principalement sur le recyclage des déchets. C’est une façon d’éliminer et de valoriser les déchets domestiques  urbains, la majorité de nos ordures constituée de déchets organiques issue de la cuisine.

les vers Eisenia sont mis à contribution de traiter et d’épurer les eaux usées. Les bactéries et les vers conjointement assurent des résultats spectaculaires. Les tests sont réalisés principalement sur des petites commune donc encore à petite échelle. La lombrifiltration est une réelle avancée dans les système d’épuration et fonctionne à merveille. Elle a été accompagnée par Marcel Bouché à Combaillaux dans l’Hérault. La lombrifiltration a fait également l’objet de recherche et d’étude dans le domaine de l’élevage porcin et les résultats sont très encourageants ( Paul Robin, Inra, Rennes )

En Colombie, les producteurs de café ont recourt à Eisenia pour recycler la pulpe des caféiers produit en abondance. La lombriculture joue ainsi 2 rôles complémentaires auprès des paysans : les lombrics dégrade la pulpe, produisent du lombricompost qui est par la suite utilisé pour les cultures. De plus les volailles viennent se nourrir dans le lombricompost de vers tant recherchés. La boucle est bouclée.

Leave a Comment